2500 € pour les artisans et commerçants

« L’indemnité de perte de gains » proposée il y a peu par la CPME pour les indépendants devrait prochainement voir le jour. Les artisans et commerçants devraient en effet bientôt pouvoir bénéficier d’une aide exceptionnelle, modulable en fonction du niveau de cotisations de chacun, et ce dans la limite maximale de 2500 €.

Versée par le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) présidé par la CPME, cette somme, qui ne pourrait excéder le montant des cotisations à la retraite complémentaire des indépendants (RCI), devrait, en principe, être uniquement conditionnée au fait d’être en activité au 15 mars 2020 et immatriculé avant le 1er janvier 2019.

Cette aide exceptionnelle devrait être cumulable avec le fonds de solidarité mis en place par le gouvernement à l’intention des petites entreprises.

Ainsi, les artisans, commerçants et micro-entrepreneurs aujourd’hui en grande difficulté, bénéficieront d’une forme de revenu de substitution, et ce, sans que les finances publiques soient mises à contribution.

Un mécanisme similaire est à l’étude pour les professions libérales

 

INFORMATIONS IMPORTANTES

Le décret modifiant les conditions d’application du Fonds de solidarité a été publié ce matin. Vous le trouverez ci-joint accompagné de la fiche FDS mise à jour.

Les évolutions  :

 Le seuil de perte de CA passe de 70% à 50%,

 La déclaration sur l’honneur permettant du FDS doit préciser non seulement le fait que l’entreprise remplit les conditions prévues par le décret et que les informations déclarées sont exacte, mais également que l’entreprise n’a pas de dette fiscale ou sociale impayée au 31 décembre 2019 (à l’exception de celles bénéficiant d’un plan de règlement).

Enfin, il est précisé que des échanges de données sont opérés, entre l’administration fiscale et les services chargés de l’instruction et de l’ordonnancement de l’aide complémentaire pour leur permettre d’instruire les demandes.

Par ailleurs et sur un tout autre sujet, l’indemnité de perte de gains proposée par la CPME devrait prochainement voir le jour. Les artisans, commerçants en activité au 15 mars et immatriculés avant le 01er janvier 2019, devraient en effet pouvoir bénéficier d’une aide exceptionnelle versée par le CPSTI, modulable jusqu’à 2500 € mais ne pouvant excéder le montant de leurs cotisations à la retraite complémentaire des indépendants ( RCI).

Cette mesure votée à l’unanimité par le CPSTI est néanmoins en attente de validation par la tutelle. Validation que nous nous employons à obtenir rapidement.

Le Décryptage

Le décret

 

 

print
Translate »